Maisons en terre crue du Marais d'Ouzilly-Vignolles 86

Qu'est qu'une Terre à bâtir ?

Le mot “terre” peut prêter à confusion. En effet il ne s’agit en aucun cas de la terre dite “arable”, la terre du jardinier, la couche superficielle fertile et riche en humus, micro-organismes et autres matières organiques. Dans tous les cas et quelle que soit la technique de construction adoptée, une “terre à bâtir” est un mélange minéral stérile qui doit répondre à certains critères précis.
  Une terre à bâtir est toujours composée d’un mélange de grains minéraux de diverses tailles (cailloux, graviers, sables, limons) assemblés par une “colle”. L’argile est un colloïde[1] minéral, c’est donc l’argile qui joue le rôle de liant, de colle entre les grains. A ce mélange minéral stérile, que l’on appelle aujourd’hui “béton de terre”, sont souvent ajoutées des fibres de façon à armer le mélange. Les fibres diminuent le retrait au séchage et augmentent la résistance au cisaillement. L’apport de la quantité d’eau adéquate permet de donner au mélange l’état, humide, plastique ou visqueux, nécessaire à la mise en œuvre en fonction de la technique de construction choisie.

[1] Colloïde : se dit de la suspension d’une ou plusieurs substances dans une autre substance. Les colles et les gels sont des colloïdes.